ludmilla_300x200

Ludmilla, 28 ans : « La Coloc’ c’est pratique. »

Encore étudiante, Ludmilla vient d’emménager dans sa chambre au coeur de Paris. La colocation, elle l’a découvert en arrivant en France. La jeune femme gravit de grandes étapes dans sa vie professionnelle et personnelle. Rencontre.

Ludmilla a vingt-huit ans, et c’est une fille de son temps. Elle parle vite et reste ultra-connectée à tout moment entre son smartphone, sa tablette et sa montre connectée. C’est aussi une fille élégante qui peut se permettre de relâcher un peu ses manières sans passer pour familière, ce dont elle ne se prive pas. Surtout depuis qu’elle a déniché une colocation iHome à son image. Dans son sillage, les autres colocataires ont vite l’air de sympathiser admet-elle. Ludmilla confie son excitation: « On parle facilement de tous les sujets avec eux. La coloc’, c’est pratique. Je me suis fait de nouveaux liens au sein de l’appartement ». Entre jeunes actifs de divers horizon, la colocation iHome prend tout son sens.
Après des études brillantes suivies en Slovénie, la belle blonde s’installe trois ans plus tard à Paris. La capitale de la Haute Couture attire les aspirants créatifs de tous les pays. Sitôt l’admission du MBA en marketing de luxe à l’ESG obtenue, Ludmilla est sur tous les fronts pour décrocher un stage auprès d’un grand groupe de luxe. Développant activement son réseau professionnel sur Linkedin, elle multiple les candidatures et les démarches avec détermination. Fashion week, workshop, shooting de marques n’ont plus de secrets pour elle. La blogueuse mode enchaîne les événements de référence. De retour chez elle, la jeune femme savoure les moments de calme dans sa chambre spacieuse  afin de recharger les batteries. À l’intérieur d’un grand placard au design épuré, on découvre une pléiade d’accessoires luxueux :  une paire des chaussures aux mythiques semelles rouges, trois sacs de créateurs, des blouses en soie… Elle aurait pu freiner les cours ce qu’elle n’a pas fait:  « Pendant deux ans, je ne m’occupais de mon blog seulement le week-end. Ma vie est très bien remplie, c’est pourquoi j’avais besoin d’une solution tout incluse pour le logement. Ici, je suis déchargée de l’essentiel ». Ainsi, elle profite de sa nouvelle vie.